Royal Blue of the Bottom of the Universe

For André Audet, nature is linked to artistic creation and a spiritual quest.

When Audet lived near the sea, he was inspired by water to create his "Mer et Cosmos" series (Sea and Cosmos) and incorporated elements like glass, wood, feathers and metal transformed by the flows into his artwork. 

For this author and artist, the blue of water and the universe signifies communication, conscience and the Earth. He expects that the small river flowing near his present home will inspire his next art series. 

He also writes that the Earth Day Celebration reflected our need to belong to nature and to protect it.

 

Biography of
André Audet
biographie

Bleu royal
du fond de l’univers

par André Audet
24 mai 2000

l.gif (280 bytes)’eau comme élément d’inspiration est présent depuis longtemps, mais depuis quelques années elle a pris une importance particulière. 

À mon retour dans la baie des Chaleurs après vingt ans à l’extérieur de la région, je me suis loué une petite maison face à la mer. Chaque matin je me réveillais très tôt pour assister au lever du soleil sur la baie. J’observais les levers du soleil magistraux de l’hiver au-dessus d’un horizon d’écume et de glace. Et au printemps, dans ma marche quotidienne sur la longue plage, je récupérais au hasard des objets divers, utilisables. Un bout de cordage noué, une pièce de bois sculpté par l’eau salée, un morceau de verre poli, un bout de racine d’arbre blanchi, un morceau de métal, une plume d’oiseau. En deux saisons, toutes ces trouvailles apportées par la mer ont servi à la création des œuvres pour la série « Mer et Cosmos »


(photo: André Audet)

Le thème de la mer et du cosmos a été utilisé pour la couleur « bleu » plus omniprésente dans l’ensemble de la série. Du bleu profond de la mer et du ciel jusqu’au bleu royal du fond de l’univers. Le Bleu comme symbole de la communication, de la conscience et de cette terre que l’on appelle aussi l’Émeraude.

Aujourd’hui je demeure à l’intérieur des terres, près d’une rivière, à la frontière de la forêt. Une terre agricole en friche et un lopin cultivé biologiquement, quelques maisons, un sentier pédestre aménagé menant à de superbes chutes où l’on rencontre plusieurs animaux sauvages tels le cerf de virginie, le renard roux et le lièvre. Il y a une très belle petite rivière. La rivière, qui est tout près de ma petite maison, n’est pas très large. C’est la petite rivière Verte, elle sera donc un lieu d’inspiration pour la suite de mon travail.


(photo: André Audet)

L’événement du Jour de la terre qui a eu lieu à Moncton le 22 avril dernier, près de la rivière Petitcodiac (petit-Bois) m’a fait voir combien nous désirons partager notre besoin d’appartenance à la nature et nos efforts pour la protéger et la conserver. Mais ne devons-nous pas nous-même regarder ce qui se passe en nous dans nos attitudes, nos déséquilibres personnels et collectifs? Même si je reconnais le pacifiste, défenseur de l’environnement, je dois reconnaître aussi cette terre intérieure dont j’ai à prendre soin, à nettoyer afin de restaurer la place de l’homme nouveau en moi dans sa joie et son potentiel créateur et ainsi poursuivre la réalisation de mes visions ainsi que mes rêves les plus fous. Il est important de produire un effort afin de libérer le lourd bagage du passé qui retient l’élan naturel de la vie. Ne devons-nous pas suivre notre chemin et vivre en communion avec tout ce qui vit?

Il est donc clair pour moi, la nature est liée à mon travail de création. La nature dans tous ces aspects, concrets, abstraits, végétaux, animaux.

Mon travail artistique représente l’expression d’une
quête spirituelle et humaine. La rivière (l’eau
symbolisant les émotions) est le reflet de tout ce qui
peut se vivre émotionnellement . La rivière dans sa
profonde identité ne s’arrêtera jamais de couler
comme l’essence même de ce que nous sommes.
La nature n’est-elle pas la représentation de la vie,
de la lumière et de la conscience de l’éveil intérieur?