Air



AIOLOS

Possibilities exist for windmills in all of the Maritimes provinces!

Cap-Chat, situated East of Quebec, has become the “capital of windmill energy”.  History of the initial project which was developed to effectively provide clean renewable energy - as required by the Kyoto Accord, is discussed in this article.

Let us encourage renewable energy sources, the possibilities are endless!

 

Aiolos


Blandine Bérubé
Coordonnatrice des visites guidées
à ÉOLE de CAP-CHAT

Avril 2003


OLIENNE
de ÉOLE :  dieu des VENTS chez les Grecs.  VENTS du large…VENTS de terre…VENTS du sud…VENTS d’est… VENTS d’ouest… VENTS du nord… NORDAIS…SUDAIS… VENT d’énergie…VENT d’espérance…et… VENT D’ENTHOUSIASME.

eoilenne
(photo : ÉOLE de CAP-CHAT)

Dans le paysage merveilleux de la GASPÉSIE, à CAP-CHAT, les ÉOLIENNES érigées se marient aux éléments, et s’intègrent harmonieusement comme un hommage à la nature.  La redécouverte de l’énergie du VENT, source accessible, inépuisable et l’évolution de la technologie auront contribué à la multiplication des ÉOLIENNES ici, et là de par le monde.

À Cap-Chat, au Québec, nous pouvons dire sans équivoque, que nous sommes la CAPITALE de l’énergie ÉOLIENNE.  En effet, fut érigée la plus haute éolienne à axe vertical au monde et les soixante-seize à axe horizontal du parc le Nordais, le plus important au Canada…  Mais pourquoi exploiter l’énergie des VENTS alors que Hydro-Québec, par son puissant réseau nous alimente généreusement en électricité et, à un prix compétitif?  Quel fut le motif ayant déterminé la construction de la grande ÉOLIENNE à axe vertical?   Eh bien, la crise du pétrole ayant sévi dans le monde durant les années soixante-dix, a permis à des ingénieurs de CNRC (Centre national de recherche du Canada) et IREQ (Institut de recherche en électricité du Québec) ainsi que les conseils de la firme E.C. Lavallin S., la réalisation et la mise en service de ce type, de cette conception à AXE VERTICAL.  L’ingéniosité, l’innovation, l’application de la fine pointe de la technologie furent leur leitmotiv lors de la concrétisation de cette merveille des temps nouveaux…!  Mais quel en était donc le but?  La recherche, l’expérimentation : obtenir les expertises pour ensuite vendre la technologie là où on emploie les matières fossiles (pétrole, charbon…) comme combustible pour se procurer l’électricité.  Ce prototype de recherches de développement attire et intéresse toujours les visiteurs du monde entier, est un sujet d’études depuis son inauguration en 1987.

VENT D’ESPÉRANCE

C’est vers 1990, dans un contexte de développement économique qu’une personne : J.-Y.B. Connaissant le potentiel des VENTS du milieu, a osé rêver d’un projet d’éoliennes… Alors, un spécialiste :  R.L. et lui se sont mis à la tâche.  Il est certain, ils vécurent certains jours « dans l’eau bouillante »!  Mais grâce à leur ténacité, après bien des démarches et maintes instances nos deux promoteurs convainquirent nos élus gouvernementaux de signer un contrat d’achat d’énergie ÉOLIENNE (100 MW pour 25 ans)…en 1993.  Le rêve allait enfin se réaliser.

VENT D’ENTHOUSIASME

Au préalable, des études des VENTS furent effectuées par (R.L. de CEMTA), spécialiste du milieu, dans ce domaine, des rencontres avec les propriétaires des terrains, des études environnementales (BAPE) pour convaincre les citoyens intéressés des avantages du projet… 

A cause des aléas inhérents à tout projet, ce n’est qu’en janvier 1998 que pour le consortium :  (M&N, NEG MICON du Danemark, le fabriquant, (AXOR) participant du Québec, etc.)  commença la production, (les 57 autres éoliennes du projet furent érigées près de Matane en 1999), en six mois également, même contrat, même projet.

VENT D’ÉCONOMIE

Les emplois créés avec les compétences des entrepreneurs, les redevances octroyées à la ville et aux propriétaires des terrains ajoutent aux revenus du milieu.


(photo : ÉOLE de CAP-CHAT)

VENT D’ESPÉRANCE

Ajoutons que d’autres projets d’éoliennes sont en attente de contrats.  Aujourd’hui, elles sont de plus en plus hautes, de plus en plus rentables, de plus en plus élégantes.  La filière éolienne évolue.  En Europe, on érige dans l’eau, les OFFSHORE, davantage efficaces.  Il est possible que nous en érigions un jour…  L’objectif de ACEE (Association canadienne d’énergie éolienne) s’avère être de :  10,000 MW en 2010 (10X10).  Le potentiel éolien, le permet de l’est à l’ouest du pays.  Dans chacune des provinces des entrepreneurs compétents n’attendent que l’aval des gouvernants pour innover, réaliser ces merveilles technologiques de notre temps.  VENT D’ÉNERGIE gratuite, renouvelable, énergie verte, PATRIMOINE NATUREL. 

VENTS D’INQUIÉTUDE….LA POLLUTION envahit le GLOBE

Les êtres de notre PLANÈTE BLEUE sont en péril…on le voit…on l’écrit…on le chante…
Des chercheurs scientifiques :  les Fortiers, les Dansereau, les Hubert Reeves, les Louis-Gilles Francoeur, les Maurice Strong, les Robert Lebel, pour ne nommer que ceux-là, en ont les preuves après des études annuelles effectuées sur des glaciers du Grand-Nord, des pôles, des rocheuses et d’ailleurs…  Leur conclusion, le réchauffement de la température ayant pour conséquence la fonte des glaciers, sources de nos eaux douces etc…Que deviendront les êtres vivants?  La trop grande quantité de gaz carbonique et d’autres GES (gaz à effet de serre) provenant des cheminées d’usines, des centrales thermiques, des émanations des tuyaux d’échappement des voitures, augmentent, se répandent dans l’atmosphère…augmentent non seulement des coûts en argent mais surtout des COÛTS SOCIAUX incalculables…  Un seul MW d’énergie éolienne permet, chaque année, d’éviter l’émission de 
    2000 tonnes de CO2,
   
13 tonnes de SO2,
    10 tonnes de Nox,
    110 tonnes de cendres et 1.3 de scories
que produirait un seul MW d’une centrale thermique à combustibles fossiles.  Voici un exemple :  Aux Îles de la Madeleine, la centrale thermique au diesel rejette annuellement
    161,000 tonnes de CO2,
   
1,562 tonnes de SO2,
    1,271 tonnes de Nox,
    183 tonnes de particules.

Et, Marc Garneau notre grand astronaute devant l’écologie planétaire lors d’un voyage a constaté et écrit :  « La pollution, je l’ai vu de l’espace.  J’ai vu des nuages bruns, j’ai vu la déforestation du Madagascar… »  La reconnaissance et l’application de protocole du Kyôto par tous et chacun s’avèrent de prime importance pour la survie de la génération montante.  Également le nucléaire suscite beaucoup de controverse, L’Allemagne pays très industrialisé n’en construit plus à cause des déchets :  les problèmes de radiation perdurent des milliers d’années…  Ce pays est un des leaders de l’Europe dans l’exploitation de l’énergie éolienne.

 

VENT D’ESPÉRANCE

Dans le monde, particulièrement en Europe, il y a comme une course à la recherche, et la production de l’énergie ÉOLIENNE, une augmentation de plus de 30 % par année…
VENTS source D’ÉNERGIE PROPRE, ÉCONOMIQUE, RENOUVELABLE, UNIVERSELLE.
ENCOURAGEONS, STIMULONS nos ÉLUS à l’exploitation des ÉNERGIES RENOUVELABLES :  avec les VENTS, le SOLEIL, la BIOMASSE, la GÉOTHERMIE, L’EAU, tant de possibilités s’offrent à nous, aussi éduquons nos jeunes, NOTRE AVENIR! 
MOINS énergivores, nous devons être…

ÉNERGIE du VENT=ÉNERGIE MÉCANIQUE=ÉNERGIE ÉLECTRIQUE=ÉOLIENNE