Cliquez ici pour la site Web de la Conseil sentiers N.-B. inc.

Le Sentier Pédestre de Fundy
Un splendide sentier en construction

Alonzo Léger
Amis des pistes de randonné de la Baie de Fundy
Juin 1998

l.gif (280 bytes)a première fois que j’ai entendu l’expression « activité récréative non consomptive » nous étions à une assemblée du comité récréatif de la Forêt Modèle Fundy. Le Sentier pédestre de Fundy est un projet élaboré par M. Edwin Melanson, chef de la piste Dobson, mon frère Gilles et moi-même et qui a été entrepris en collaboration avec la Forêt Modèle. On a été épris de la splendeur de la forêt sauvage qui longe la côte de la Baie de Fundy. Pendant plus de dix ans, on a entrepris plusieurs sorties avec et sans cartes et boussole. Plusieurs fois, on s’est perdu dans les broussailles et les ravins. Plusieurs fois on a trouvé des chutes, des fausses routes, des falaises qui se précipitaient abruptement, des petits ruisseaux qui coulaient lentement dans la mousse, des belvédères sur la fabuleuse baie fendue, la baie française.

mattbetts1.jpg (13066 bytes)
(photo: Mathew Betts)

==========
"Plusieurs fois on a trouvé des chutes, des fausses routes, des falaises..."
==========

Ah oui ! l’« activité récréative non consomptive », c’est une activité forestière qui peut être rentable, dont on peut tirer un profit monétaire. C’est une activité forestière économique qui ne consomme pas la ressource ! Durant une des maintes assemblées avec les ingénieurs forestiers, M. Melanson, une journée, m’a dit qu‘il s’inquiétait : « Quand je commence à comprendre leur terminologie… y ’ait temps que j ‘aille dans les bois. » C’est là qu’on a préféré passer notre temps (nos week-ends et nos vacances), à construire la piste Fundy, beau temps, mauvais temps. Afin de poser les jalons durant les intempéries, on a même réussi à trouver de la peinture qui collait aux arbres lors des orages de pluie et quand il neigeait !

Le travail s’est accompli avec d’autres amateurs, soit le club des Enthousiastes du Plein Air, soit les membres du comité de la piste Dobson et les volontaires de Petitcodiac et Sussex. Un travail intéressant où on s’habituait à l’essence de la forêt côtière, à ses odeurs, au vent qui souffle, aux vagues, à l‘air salé qui monte au-dessus des falaises, à l’hermine qui espionne et qui court tout près, à l‘orignal qui apparaît soudainement à quelques mètres. Un travail où une paix intérieure s’emparait de nous au bout de quelques jours dans la forêt.

mattbetts2.jpg (8243 bytes)
(photo: Mathew Betts)

==========
"On rêve du jour où on pourra se promener ... et laisser la forêt nous envoûter ..."
==========

Eh ! bien je vous ai parlé assez de l'« activité récréative non consomptive ». Oui on peut construire une piste, et on va la construire ! On y met du temps, on se fait des amis, on rencontre des gens qui s’y connaissent en matière de forêt sauvage. On participe occasionnellement aux assemblées du comité récréatif, on rêve du jour où on pourra oublier la terminologie des ingénieurs forestiers : «   produits livrables, consomptifs, non consomptifs, indices vérifiables, croissance de la biomasse forestière… » On rêve du jour où on pourra se promener en silence avec nos amis et laisser la forêt nous envoûter et s’emparer de nos esprits.

Pendant chaque promenade dans cette fabuleuse forêt, au bord de cette grande baie qui a été créée des millénaires auparavant, on marche dans le passé. On peut imaginer les autochtones qui bravaient la baie en canots d’écorce, les anciens camps des bûcherons qui travaillaient la forêt avec leurs équipes de chevaux et la vie précaire des hommes sur les draves. La brume épaisse de la baie de Fundy envahit vos narines et vous mouille jusqu’aux os. Lorsque vous retournez chez vous après une grande randonnée dans cette forêt, au bord de cette mer et de ses vagues qui ne vous quittent pas, cet état de grâce peut, pour quelques jours, vous permettre de surmonter le vacarme de la ville et de la vie quotidienne.

Pour le moment, Le Sentier pédestre de Fundy débute à la frontière du Parc National Fundy et mène jusqu’à la rivière Little Salmon.