LA CAMPAGNE DES POÊLES À BOIS

NON POLLUANTS

PRÉOCCUPATIONS ÉCOLOGIQUES

Feuille de renseignements

FLa pollution est exprimée en «grammes par heure». Cette unité de mesure représente les particules que renferme la fumée qui s'échappe de la cheminée. Une cigarette produit environ un gramme de fumée. Les anciens poêles à bois rejettent de 40 à 80 grammes de fumée par heure alors que les nouveaux appareils, conformes aux normes EPA, ne produisent que de 2 à 5 grammes de fumée par heure.

FLa combustion du bois entraîne la formation de nombreux contaminants, à savoir monoxyde de carbone, particules fines, dioxyde d'azote, composés organiques volatiles et hydrocarbures aromatiques polycycliques. Il est possible de diminuer l'émission d'un grand nombre de ces polluants nocifs en respectant des règles d'utilisation élémentaires :

üs'assurer de choisir un poêle bien dimensionné par rapport aux locaux à chauffer et à l'emplacement de l'appareil;

üs'assurer que le poêle est installé conformément aux normes et exigences en vigueur et inspecté par un professionnel;

üutiliser de bonnes techniques de combustion pour éviter les feux couvants;

ün'utiliser que du bois séché et rendre son domicile plus éconergétique.

FOn peut également diminuer les émissions nocives en s'abstenant de faire brûler les matériaux suivants : bois humide, bois vert, bois traité, bois recouvert de peinture, bois pressé, contreplaqué, bois flotté, déchets domestiques, plastique, papier coloré ou glacé, carton et charbon.

FUne fumée à la sortie de la cheminée est synonyme de pollution atmosphérique. Plus la fumée est foncée, plus elle contient de grandes quantités de polluants. Un appareil qui fonctionne dans de bonnes conditions émettra une fumée blanche. La fumée indique une combustion déficiente et contribue à polluer l'air. Lorsque le bois brûle, il se décompose et se vaporise en un nuage de gaz combustible et de gouttelettes de goudron. Lorsqu'il y a de la fumée, il y a donc perte d'énergie et pollution de l'air.

FLa fumée a des effets défavorables non seulement sur la qualité de l'air à l'extérieur mais aussi sur la qualité de l'air à l'intérieur de nos foyers et de ceux de nos voisins. Les particules polluantes sont tellement fines qu'elles peuvent facilement s'introduire dans nos domiciles, à notre insu, même lorsque les fenêtres sont fermées.

FLes poêles à bois certifiés, conformes aux normes EPA, permettent une combustion propre et efficace et produisent moins d'émissions polluantes. Les rejets contiennent jusqu'à 90 % moins de particules (fumée ou suie) et 60 % moins de monoxyde d'azote.

FLes appareils à granulés constituent un choix par excellence pour chauffer son domicile et diminuer les émissions produites par les poêles à bois. Ils affichent un taux de pollution d'à peine 0,02 gramme par heure.

FLes granulés sont faits de sous-produits du bois séchés et comprimés, comme les sciures de bois. Il suffit de les verser dans la trémie de chargement et d'en régler le débit pour obtenir une température confortable. La vis sans fin amènera automatiquement les granulés jusqu'à la chambre de combustion et alimentera le feu de façon continue.